Colombie, Guide complet et conseils

by Travelwithmeyl

Après 4 semaines au Mexique et deux semaines au Guatemala nous décidons de continuer notre voyage en Colombie. Nous ne connaissons quasiment rien de ce pays a part forcément le célèbre Pablo Escobar qui n’est pas un très bon souvenir pour les Colombiens. Mais je dois avouer que j’ai été très agréablement surprise par ce pays.

Vu que nous sommes restés que deux semaines nous avons dû privilégier une partie du pays tout en s’adaptant à la météo. La saison des pluies est censée arriver mi-avril, cependant celles-ci ont un peu d’avance en cette année 2021 et sont déjà présentes depuis mi-mars !

Nous atterrissons donc à Medellin et c’est parti pour découvrir la Colombie, bien loin des clichés de drogues et violences ce pays nous réservera pleins de bonnes surprises

Mais avant ça, voici mes conseils et infos pratiques afin de pouvoir partir sereinement en Colombie avec toutes les infos nécessaires

➡️ Quand aller en Colombie ?

La Colombie connaît aussi le froid avec même à certains endroits de la neige. On trouve aussi un climat tempéré voir chaud sur les côtes.

Il n’y a par contre pas vraiment de saison, mais plutôt une saison des pluies avril-mai et octobre-novembre et une saison sèche décembre-février puis juillet-aout. Le climat des Caraïbes est plutôt chaud et humide. Les températures peuvent monter jusqu’à 35 degrés. Sur la côte pacifique et en Amazonie le climat est humide et lourd toute l’année. Dans la cordillère des Andes les soirées sont souvent plutôt fraîches

Colombia
nuageux
63%
2.2km/h
84%
30°C
30°
30°
30°
Wed
25°
Thu
25°
Fri
25°
Sat
24°
Sun

➡️ Quel est le decalage horaire ?

Entre la Colombie et la France le décalage horaire est de 6 heures pendant l’heure d’hiver et de 7 heures pendant l’heure d’été

➡️ Comment y aller ?

✈️ Pour se rendre en Colombie des vols en direct sont disponibles en 10h depuis Paris vers Bogota avec la compagnie Air France.

Personnellement nous avons prix un vol Cancun – Bogota avec escale à Mexico, les vols sont plutôt bon marché

Comparateur de vol juste ici !

➡️ Comment s'y déplacer ?

Sur place vous avez plusieurs possibilités :

  • Louer une voiture (ce n’est pas conseillé mais pour des petits trajets cela peut être une bonne solution)
  • Prendre des bus, se déplacer vers le terminal de bus afin de prendre un bus pour la destination de votre choix. Par contre prévoyez beaucoup plus de temps que prévu les trajets sont longs et pour ma part ils ne se sont pas forcément bien passés. Même avec 10 heures de trajet, les chauffeurs ne s’arrêtent pas pour aller aux toilettes ou pour qu’on puisse s’arrêter manger alors prévoyez un en-cas
  • L’avion, ce n’est pas la manière la plus économique mais le pays est très bien desservi, vous pouvez donc relier plusieurs villes entre elles. De plus, quand on connait le temps de route pour certains trajets on se laisse vite tenter par cette solution. Toutefois faites attention en réservant vos billets, beaucoup d’options sont payantes, sur certaines compagnies comme VivaColombia nous devons même réaliser notre propre check-on car sinon une fois à l’aéroport nous devons payer un supplément. Faites également attention au taille et poids de votre bagage à main. 

🇨🇴 Visa sur place :

Le passeport est suffisant pour rester moins de 90 jours sur place, aucun visa n’est donc obligatoire

💵 Argent sur place :

La monnaie colombienne est le peso colombien 

Le taux de change 1€ = 4300$ environ

Les distributeurs automatiques sont nombreux en villes mais très peu nombreux voire inexistants dans certains villages et îles alors prévoyez le coup. Vous pouvez retirer 200€ maximum à chaque retrait. Souvent les distributeurs ajoutent des frais cependant la Banque BBVA ne m’en a jamais facturé alors si vous en croiser un, profitez-en pour retirer

🔌 Électricité :

Le courant est le même qu’en Amérique, il vous faudra donc un adaptateur pour vos prises en Colombie.

Petit conseil : prenez toujours avec vous une multi prise bien pratique lorsque vous avez peu d’adaptateur et beaucoup d’appareils à charger 

💉Santé et vaccin :

Par voie aérienne je n’ai eu besoin de prouver aucun vaccin cependant renseignez-vous si vous voulez dormir en Amazonie ou si vous souhaitez passer la frontière par voie maritime 

Sur place la fièvre jaune est présente dans certaines régions, la rage peut aussi être encore présente dans le pays.

Quoi qu’il se passe je vous conseille de toujours partir avec une assurance maladie, personnellement j’ai réalisé un article sur chapka qui a été mon assurance durant ces trois mois de voyage.

📱 Téléphone et internet :

Pour communiquer avec la Colombie le code téléphonique est le 57. Pour appeler la France depuis la Colombie n’oubliez pas le code +33.

J’ai personnellement pris un forfait téléphonique chez Claro avec 4GB d’internet et appel et sms pour les numéros colombiens pour 20 000$ soit environ 5€.

🎮 Drone :

Je n’ai eu aucun problème pour emmener mon drone en Colombie. Cependant beaucoup d’endroits touristiques l’interdisent donc renseignez-vous bien avant de le lancer

🚔 Sécurité :

Beaucoup m’ont demandé comment était la sécurité sur place. Il est vrai que la Colombie jouit d’une mauvaise image.

Nous avons fait attention sur place, évitez certains endroits et ne pas sortir le soir. On vous proposera sur les côtes souvent de la drogue mais naturellement nous refusons toutes ces propositions

Dans certaines villes nous n’avons pas sorti notre téléphone pour éviter les vols à l’arracher. Nous avons évité la ville de Cali qui venait de subir des règlements de comptes et agressions de touristes

😷 Covid-19 sur place, comment ça se passe ?

Alors voyager en Colombie en cette période est-il possible ? Quand nous y étions nous n’avons eu aucuns soucis il suffisait de répondre à un questionnaire en ligne et avoir un test PCR de moins de 96 heures.

En partant certaines villes étaient sous le régime du couvre-feu voir même en confinement pour d’autres. Les situations sont en constantes évolutions et le variant brésilien présent en Amérique du sud est très compliqué à gérer.

Pour notre retour en France un test PCR est obligatoire. À l’aéroport de Bogota vous pouvez vous faire tester contre 65€ avec résultat en 24 heures sans rendez-vous mais prévoyez bien une heure d’attente

🤑 Budget :

La Colombie a été le pays le plus bon marché de notre trip.

Pour les petits budgets comptez 20/30€ par jour

Pour les budgets moyens comptez 45/60€ par jour

Pour les gros budgets comptez 100€ par jour

Les logements sont très biens pour le prix cependant beaucoup de villes n’ont pas d’eau chaude préparez-vous !

Personnellement nous avons dépensez près de la moitié de notre budget dans les avions. Partant du Mexique en dernière minute et de Mexico nos billets on été particulièrement chers. Pour des prix moins élevés depuis le Mexique prévoyez le coup et réservez depuis Cancun les prix sont beaucoup moins cher (50%)

Mes incontournables :

1. Medellin

Ce fut notre premier stop. Nous voulions absolument visiter cette ville et surtout la comuna 13. C’est un ancien quartier chargé d’histoire et qui a été transformé par la ville.

Dans les années 1960, le conflit armé en Colombie a poussé les paysans à se réfugier sur les hauteurs de Medellin, des bidonvilles sont construits et la Comuna 13 commence à voir le jour.

Dans les années 90 ce quartier était la plaque tournante de la ville, des affrontements faisant des centaines de mort. C’était le quartier le plus dangereux de la ville à l’époque de Pablo Escobar. La population était laissée à l’abandon par la police laissant le quartier entrain à la violence totale.

Puis le quartier a été contrôlé par les FARCS et l’ELN (guérilla marxiste). Pendant plus de dix ans cet endroit était le plus dangereux de la ville

En 2002 le gouvernement décide de lancer une opération militaire. La population pense enfin pouvoir être libérée de toute cette violence. Mais cela n’est pas le cas. Le gouvernement a dans l’idée de « nettoyer » le quartier, c’est l’opération Orion.

Pendant trois jours la commune et ses habitants vont vivre l’enfer. Aidé par l’armée le quartier est encerclé et une vraie guerre civile éclata. Des militaires sont même arrivés par les airs et tiraient sur tout le monde sans faire de distinction. Plus d’une centaine de civiles innocents sont blessés ou tués, une centaine de disparus jamais retrouvés seraient même enterrés dans une fausse commune en haut d’une montagne. Celle-ci fut même transformé en parc ou les enfants s’amusent. Cela fait vraiment froid dans le dos.

Nous avons découvert toute cette histoire via le free tour de Medellin, cette sortie est totalement gratuite et se réserve via ce lien, vous avez deux options soit le matin à 10h soit l’après-midi à 14h en anglais ou espagnol. Un pourboire est tout de même attendu pour remercier le guide.

Le guide vous fera découvrir la nouvelle comuna 13, transformez-en street art tout en racontant l’histoire de ce quartier, lui-même vivant dans le quartier. C’est vraiment une sortie incontournable qui vous ferra apprendre énormément sur l’histoire de Medellin

Pour réserver votre sortie c’est ici

2. Guatape

Situé à environ deux heures de bus de Medellin le ticket coûte 8000$, Guatape est un de mes coups de cœur de Colombie, ces maisons colorées avec ses fresques sur la partie basse qui se nomment les « Zocalos » donnent un charme particulier au village. Cela est une vieille tradition, ou les villageois peignent leur passion, métier ou plus simplement des fleurs ou animaux sur leur maison

Le deuxième centre d’intérêt de la ville est le Piedra del Peñol, c’est une énorme masse de granite mesurant près de 200 mètres. L’entrée coûte 20 000$ et le tuktuk pour y accéder depuis Guatape est au prix de 25 000$ aller-retour (ce prix peut-être négocié). Pour y accéder un escalier avec près de 780 marches nous permet de gravir le rocher. À son sommet la vue y est incroyable, à 360 degrés sur tout le lac on pourrait y rester des heures.

De retour au village de Guatape vous pouvez faire des balades de kayak ou alors en bateau pour une à deux heures ou vous verrez même une ancienne maison de Pablo Escobar. La sortie coûte environ 12 000$

Pour réserver cette sortie vous pouvez le faire directement au port de Guatape ou alors sur ce site

🏨 Où dormir à Guatape ?

Nous avons eu la chance de dormir dans un logement totalement insolite. J’ai justement fait un article sur cet hôtel tellement celui-ci est incroyable.

Une bulle surplombant le lac de Guatape, avec un confort incroyable, piscine chauffée transformée en jacuzzi en fin de soirée. Une adresse unique et magique que je vous conseille fortement 

3. Parc de Tayrona

Le Parc de Tayrona est l’un des plus beaux parcs du pays. Pour accéder nous avons pris le bus à 7 000$ par personne pour une heure de trajet. Une fois arrivés sur place nous sommes fouillés à l’entrée et là c’est la douche froide le drone est interdit et même confisqué ! J’ai pu m’arranger avec le militaire en lui montrant ma réservation d’hôtel dans le parc afin de pouvoir le laisser sur place. Le parc à deux entrées El Zaino l’entrée principale et l’entrée Calabazo, chaque entrée propose des sentiers différents.

Les entrées sont ouvertes dès 7 heures du matin et jusqu’à 17 heures pour l’entrée principale mais jusqu’à 15 heures pour le secteur Calabazo. Cependant, la dernière navette se fait à 17 heures il vous faudra bien calculer votre temps car vous avez bien 1H30 de marche avant d’arriver à la navette, celle-ci coûte 5 000$ par trajet et vous fait économiser trois kilomètres de marche.

Le parc dispose donc de plusieurs sentiers, personnellement nous avons décidé de nous rendre directement à l’ultime plage, la plus connue et la plus belle Cabo San Juan. Le sentier dure environ 3 heures. Au bout de 2 kilomètres nous arrivons à la plage Arrecifes, nous ne nous arrêtons pas vraiment mise à part pour nous restaurer.

À environ 30 minutes de marche après celle-ci nous avons la plage piscina, c’est l’une des rares plage ou on peut se baigner sans soucis car ici les plages sont très dangereuses, sur plusieurs panneaux vous verrez le nombre de personnes noyez à tel ou tel endroit. (très dissuasif pour les téméraires)

On continue pour le dernier kilomètre avant d’arriver à la plage de Cabo San Juan. Vous pouvez camper sur place mais il vous faudra arriver tôt afin de réserver votre tente.

Personnellement une fois arrivé j’étais plutôt déçue malgré les trois heures de marche la plage est très peuplée et je ne suis pas fan des plages style côte d’azur. On trouve un petit lieu calme mais ne nous pouvons pas trop profiter, en effet, notre logement est à 2 heures de marche et afin de ne pas marcher pendant la nuit nous préférons rentrer.

4. Carthagene des Indes

Nous arrivons à Carthagène après 4 heures de route depuis Santa Marta. L’arrêt de bus se fait en pleine ville, nous sommes entourés de building c’est tout ce qu’on déteste. Heureusement nous prenons vite un taxi pour nous rendre dans le vieux Carthagène. SI j’ai bien un conseil c’est de privilégier cette partie de la ville, bien plus sympa et authentique.

Après avoir visité ses ruelles et déambuler en ville nous décidons de profiter des îles voisines et des plages sur quelques jours. Pour plus de simplicité nous prenons un tour privé avec une compagnie «Globaltour» avec Jose qui a été très arrangeant je vous laisse son contact si vous souhaitez voir avec lui via WhatsApp +57 302 433 8218. Nous avons payé 150$ US pour deux jours d’activités, transports aller-retour et logement sur place.

Au programme, visite des iles Rosario, baignade dans des eaux bioluminescente, kayak en mangrove, plongée sous-marine et nuit sur la plage Blanca

Une superbe expérience en totale déconnexion

5. Vallée de Cocora

Nous avons pris un avion depuis Carthagene pour nous rendre dans la ville de Pereira et enfin un bus pour Salento au prix de 9000$.

La région a été un véritable coup de cœur, le panorama de la ville est magnifique et a peine arrivés on sent une atmosphère totalement différente des autres villes de Colombie.

À quelques kilomètres de la ville l’attraction phare est la fameuse vallée de Cocora qui est connue pour ses collines aux palmiers de cire parfois haut de 60 mètres. Pour y accéder vous pouvez prendre une jeep depuis la ville de Salento (5 000$) ou prendre un taxi moyennant 40 000$ par trajet (numéro de notre taxi : +57 311 311 0701). Après une bonne demie heure de route nous arrivons à l’entrée du parc. Sur place l’entrée est gratuite. Le chemin se fait à pied ou en cheval si vous le souhaitez.

Sur place, vous avez plusieurs miradors et chemins possibles. Allant de trente minutes à 6 heures de randonnées. La balade la plus simple consiste à se rendre au mirador 1 (photo du dessus) se trouve à 1,7 kilomètres pour y accéder nous devons nous acquitter de 5 000$ par personne. Nous continuons ensuite vers le mirador 2 (photo en dessous) qui se trouve à 2,3 kilomètres cette fois-ci on ne nous demande pas de payer pour y accéder. Nous étions partis pour faire la grande boucle et nous rendre jusqu’à la maison des colibris mais malheureusement le temps s’est gâté et les palmiers ont été recouvert d’une forte brume nous obligeant à rebrousser chemin tellement la visibilité était nulle … Mais si le temps est avec vous je vous conseille fortement d’aller jusqu’au bout de cette randonnée et de faire la boucle.

Prévoyez eau, bonnes chaussures de randonnée, k-way, votre repas, une paire de lunette, casquette et préparez-vous pour 6 heures de marche !

Plus loin vous avez une autre vallée moins connue celle de Tochecito qui regroupe près de 90% des palmiers géants du pays. Pour vous faire une image la vallée de Cocora regroupe près de 2 000 palmiers alors que celle de Tochecito en regroupe 600 000 ! Si vous avez assez de temps profitez-en pour vous y rendre mais par contre cela vous coûtera un bon budget.

🏨 Où dormir à la vallée de Cocora ?

J’ai pu profiter d’un logement incroyable avec une vue magnifique sur Salento. J’en parle plus en détail dans un article de blog. 

Mais si vous voulez dormir dans un logement totalement insolite nommé Glamping ici, c’est exactement au Montana Glamping que ça se passe. Le patron est Suisse et parle Français en plus il est tellement adorable et le personnel vraiment au petit soin. Entre tente ou bulle les logements sont uniques et l’expérience magique. 

Nous nous sommes rendus au désert de Tatacoa depuis la vallée de Cocora. Pour cela nous avons pris un bus depuis Salento vers Armenia puis un autre bus d’Armenia à Neiva.  On a pris tous nos billets directement à la gare routière sans réservation au préalable.

Heureusement que nous avions fait une halte à Armenia car le deuxième trajet pour Neiva a été très très long et compliqué. Les routes sont montagneuses souvent sur une voie simple et parfois celle-ci est même fermée car des pierres sont tombées sur la route. Autant vous dire qu’un trajet de 5 heures a en réalité pris près de 10 heures et nous avons payé près de 90 000$ le trajet par personne. Essayez de prévoir plus de temps de trajet que prévu afin d’éviter les mauvaises surprises  et pensez à prendre de quoi vous ravitailler !

En vrai, le désert de Tatacoa ça se mérite ! Prévoyez bien une journée complète par trajet

Pour visiter cet endroit, vous avez deux possibilités, dormir à Neiva et faire la sortie à la journée. Des bus depuis le terminal principal font le trajet quotidiennement mais attention vous devrez être 6 minimum pour que le bus parte autant vous dire que nous avons attendus près de 2 heures il ne faut pas être très pressé. Le coût est de 10 000$ par personne et par trajet. Prévoyez presque une heure de trajet.

Dormir à Villavieja et vous rendre au désert depuis cet endroit. Pour cela vous devrez prendre un bus depuis le terminal vers la ville et une fois sur place louer un vélo (5 000$ par heure) ou un scooter (40 000$ la journée) ceci est possible directement depuis votre hôtel.

Vous pouvez aussi prendre un tuk-tuk pour 15 000$ par trajet ou 45 000$ pour un tour complet.

Le désert rouge se situe à 8 kilomètres de la ville vous pouvez si vous le souhaitez y aller aussi à pied.

Le desert rouge :

El Cuzco, le désert rouge ce n’est pas vraiment un vrai désert mais plutôt une forêt tropicale sèche qui donne presque une allure de Colorado provençale. Nous avons décidé d’y aller en scooter après avoir tenté de nous y rendre en vélo mais sous 40 degrés, c’était quasiment impossible.

Après quinze minutes de scooter nous voici au labyrinthe de Cuzco on arrive à un petit bar ou l’entrée du site se trouve juste à côté.

Le site est gratuit en descendant nous décidons de commencer par visiter la partie gauche du site. Pour le coup nous nous sommes totalement perdus et n’arrivions pas à retrouver notre chemin. Faites donc attention il est très facile de s’y perdre ! Préférez la partie droite c’est en plus la plus belle partie avec ses roches de couleurs sublimes. Le spectacle est sublime nous profitons de ces formes rocheuses aux couleurs incroyables, accompagnées de cactus et même de chèvre !

Nous regardons le début du coucher du soleil avant de revenir sur Villavieja afin d’éviter de conduire de nuit.

Le desert gris :

Le lendemain nous décidons de nous rendre au désert gris, cette fois-ci prévoyez près de 40 minutes de routes dont 20 minutes de chemin avec énormément de cailloux. Moi qui déteste les deux roues je peux vous dire que j’ai bien eu peur. Mais après ces frayeurs nous voici arrivés au parking du désert gris. Celui-ci est payant 4 000$ pour les deux roues. L’entrée quant-a-elle est une fois de plus gratuite sauf si vous décidez de vous baigner dans la piscine.

Sur place vous pouvez réaliser plusieurs randonnées nous avons choisi la petite boucle afin de voir quelques cheminées de fée sans réaliser le grand tour, comptez environ 1 heure de randonnée. Nous terminons notre balade à la piscine, l’entrée coûte 10 000$ par personne mais tout est tellement pas naturel que cela ne donne clairement pas envie de se baigner et c’est bien dommage car l’endroit aurait pu être magnifique en plein milieu du désert.

Nous rebroussons chemin vers Villavieja avant de prendre notre bus retour pour Neiva. Vu la mésaventure à l’aller et nos deux heures d’attente pour prendre le bus nous téléphonons avant au bus afin d’être sûr de l’heure à laquelle le bus passe (voici le numéro +57 313 259 4755).

Si vous séjournez à Neiva faites attention cette ville est plutôt mal réputée et même les taxis nous disait de faire attention à notre téléphone. Éviter également de sortir en pleine nuit …

Et voilà la liste de mes incontournables en Colombie, cependant ce trajet a été réalisé selon mes attentes et mes envies mais également selon la météo. Certains lieux également me donnait énormément envie mais malheureusement ils étaient actuellement trop dangereux (pris par les FARCS). Ce voyage a été une incroyable découverte et n’était pas du tout dans mes priorités de voyage. Cependant celui-ci a été une énorme agréable surprise et je suis très heureuse d’avoir pu y aller. Je suis même quasiment certaine que je reviendrais visiter une autre partie de ce pays tellement celui-ci a des endroits magiques et que la population y est vraiment très agréable.

You may also like

Leave a Comment