Istanbul, guide complet pour visiter la ville

by Travelwithmeyl

Cet automne j’ai pu profiter de quelques jours à Istanbul, premier stop de mon voyage turc. Istanbul n’est pas la capitale de Turquie mais c’est la plus grande ville du pays ; elle est chargée d’histoire et de culture. Cette ville est le point entre l’Europe et l’Asie, en effet la ville est localisée entre le continent européen et asiatique, séparée par le Bosphore.

Je n’ai pas douté un instant que j’allais adoré cette ville. Un réel coup de cœur, la population est incroyablement gentille et bienveillante. La nourriture y est superbe et vraiment pas chère. On s’y sent vraiment bien. Et malgré les nombreux messages que j’ai pu recevoir nous avons pas du tout senti de l’insécurité vis-à-vis des tensions actuelles entre nos deux pays. En effet le peuple turc vie énormément du tourisme et avec la Covid les frontières sont restées très longtemps fermées, ils sont donc très contents de revoir des touristes que ce soit français ou autres nationalités

Quand y aller ?

Les mois les plus favorables pour visiter Istanbul s’étandent de Mai à Octobre. Cependant les mois de Juillet et Aout sont très chauds. Nous y étions fin octobre et le temps était très agréable

Temps actuel

Istanbul
ciel dégagé
57%
3.6km/h
0%
26°C
30°
25°
26°
Sat
21°
Sun
22°
Mon
21°
Tue
18°
Wed

Comment y aller ?

Des vols directs depuis Paris sont tous les jours réalisés par Turkish Airlines. Une très bonne compagnie que je recommande vivement. Le trajet dure 3h40 et vous avez un bagage en soute compris.

Se déplacer sur place ?

Sur place le réseau de transport en commun est bien complet. Métro, Tram ou bus vous trouverez vraiment de quoi vous déplacer.

Si vous voulez prendre le taxi vous devez bien faire attention de bien utiliser que les officiels qui sont jaunes et que le taxi allume bien le taximètre si le taxi n’allume pas le compteur descendez du taxi

Istanbul Card

Un conseil, prenez la carte IstanbulCard, la carte coûte 6TL soit 0,60ct d’euros et il vous suffit de la recharger ensuite de la somme que vous souhaitez. Vous pouvez avoir une carte pour deux il vous suffira de la passez deux fois. Le trajet coûte 3TL au lieu de 7TL sans la carte. C’est vraiment une carte indispensable si vous souhaitez vous déplacer en transport en commun. Vous avez une borne sur chaque station et vous pouvez également payer directement dans les bus

Pour vous rendre au centre-ville d’Istanbul depuis le nouvel aéroport je vous conseille le bus Havaist. En arrivant à l’aéroport prenez l’ascenseur pour descendre au niveau des bus et renseignez-vous sur l’arrêt qui vous intéresse. Le billet coûte 30TL soit 3€, nous nous sommes arrêtez au stop Beyazit proche du grand bazar mais il y a cinq autres arrêts si vous préférez, vous aurez ensuite le tram 1 qui pourra vous rapprochez de votre hôtel

Question Covid

Actuellement les frontières turcs sont ouvertes aux français et aucun test n’est réclamé. Vous aurez simplement une prise de température avant de monter dans l’avion un test PCR peut être demandé à l’arrivée si vous avez des symptômes 

Par contre la Turquie est dans les 14 pays dit « dangereux » vis-à-vis du virus et donc vous devrez soit présenter un test PCR négatif à votre arrivé en France soit vous faire tester à votre retour si l’aéroport de votre ville d’arrivée l’effectue (attention bien vérifier sur le site « diplomatie.gouv.fr » car depuis le 11 novembre il est apparemment obligatoire de présenter un test PCR avant l’embarquement même pour les français)

Sur place plusieurs mesures sont nécessaires

  • Masque dans les lieux clos
  • Masque dans certaines villes obligatoires
  • Rassemblements privés interdits dans les espaces clos
  • Fermetures à 00H des bars et restaurants
  • Code HES valide doit être présenté pour tous trajets urbains et interurbains et pour tout séjour dans un hôtel en Turquie (on l’a fait mais on nous l’a jamais demandé)

Argent et coût de vie :

La monnaie en Turquie est la Livre Turque

Il est assez facile de retirer de l’argent dans les grandes villes mais aussi de changer sa monnaie.

La plupart des hôtels acceptent la carte bancaire sans commission 

Le taux de change actuellement (novembre 2020) est de 1€ = 9,31 Livre Turque

Téléphoner

Si vous avez une carte SIM Free vous bénéficierez de 25GB d’internet dans tout le pays et la connexion est plutôt très bonne

Sinon si vous voulez vous pouvez  trouver plusieurs boutiques des l’aéroport afin d’acheter une carte sim turque. Vodafone propose une carte sim avec 20GB ainsi qu’appel et sms illimités pour 25€. Mais vous avez aussi d’autres forfait disponible sur place n’hésitez pas a comparer 

Drone

Les drones pesant 500g et moins sont autorisés en Turquie sans autorisation spéciale

Budget

Budget pour 4 jours avec vol Paris CDG-Istanbul inclus 

Que voir à Istanbul ?

Istanbul est une grande ville vous avez une partie sur le continent européen et une autre en Asie. Vous pouvez même réaliser une croisière sur le Bosphore depuis la partie asiatique pour 25TL. Vous pouvez aussi l’effectuer depuis l’autre côté, pleins de vendeurs vous proposeront des croisières depuis la place Sultanahmet.

Quartier Sultanahmet et la cité historique

Mosquée Bleue

Accès tram 1 stop Sultanahmet

Entrée libre, tenue correct exigée

Fermée pendant les heures de prière

Voici les tenues adéquates

Édifié entre 1609 et 1917, c’est le symbole d’Istanbul, il est impensable de ne pas visiter cet endroit, actuellement des travaux se font et l’intérieur est donc beaucoup moins impressionnant qu’en temps normal. Cette mosquée est dédiée au sultan Ahmed III. Son nom est dû aux céramiques d’Iznik qui recouvrent les murs

Mosquée Sainte-Sophie

Accès tram 1 stop Sultanahmet

Entrée libre, tenue correct exigée

Fermé pendant les heures de prière

 

 

Voici les tenues adéquates

Édifiée en 532 pendant 5 ans et plus de 10 000 ouvriers travaillèrent pour sa construction. Située face à la mosquée bleu, Sainte-Sophie était une majestueuse basilique au rose ocré et est l’une des gloires de l’empire Byzantin. Pendant près de 1 000 ans elle était le plus grand sanctuaire du monde chrétien.

Elle sera transformée en mosquée en 1453 et font recouvrir les images du Christ

En 1934, Atatürk transforme la mosquée en musée et donc son accès y été payant

Cependant depuis cette année Sainte-Sophie est redevenue une mosquée et donc l’accès y est gratuit à condition d’avoir une tenue correcte. Si elle ne l’est pas vous pourrez toujours acheter sur place une combinaison pour y accéder.

Palais Topkapi

Accès tram 1 stop Sultanahmet

Entrée 100 TL, fermé le mardi

Fermé pendant les heures de prière

 

Le palais représente sous forme de musée différentes collections. Le noyau du palais fut construit par le sultan Mehmed II le conquérant entre 1475 et 1478. Le palais abritait environ 5 000 personnes. A la construction du palais de Dolmabahçe en 1856, où la cour est transférée seules les femmes des sultans déchus ou défunts restent dans l’ancien sérail.

Après la proclamation de la République et sur l’ordre d’Atatürk il est transformée en musée national en 1924

Seven Hills

Une petite pause fraicheur après ces premières visites où simplement une envie de découvrir ces mosquées sous un panorama différent ? L’hôtel Seven Hills dispose d’un énorme rooftop et le top vous n’avez pas besoin d’être client de l’hôtel pour pouvoir profiter pleinement du lieu. Juste une petite consommation au bar suffira. C’est le moment de goûter les Baklava pâtisseries traditionnelles accompagnées d’un petit thé 

Grand Bazaar

Accès tram 1 stop Beyazit

Entrée libre, fermé le dimanche et jour férié

Ici on se perd facilement, plus de 60 ruelles et 3 500 boutiques. L’accès s’y fait par 18 portes

Sur place, vêtements, souvenirs, bijoux, lampes, épices, tapis vous trouverez de tout. Une étape incontournable lors de votre séjour à Istanbul 

Mosquée Süleymaniye

Accès tram 1 stop Beyazit

Entrée libre, fermé le lundi, tenue correcte exiger ou prêt sur place

Fermé pendant les heures de prière

Tenues adéquates

 À mes yeux c’est la mosquée la plus impressionnante et pourtant elle est clairement moins touristique que Sainte Sophie ou la mosquée bleue. Construite entre 1550 et 1557, sur l’une des plus grandes collines de la ville la vue pour y accéder y est dingue et une fois dans l’enceinte le temps s’arrête.

C’est une vraie œuvre architecturelle, on y trouve même un hammam sur place que l’une d’entre vous m’a conseillé. Cependant étant avec mon copain nous n’avons pas pu profiter de cet endroit car les hommes et les femmes sont séparés

J’ai eu un réel coup de cœur pour cette mosquée, ses portes sont incroyables, les dômes en y entrant et même l’intérieur avec son énorme luminaire. Une étape incontournable lors de votre voyage en Turquie

Taht Istanbul

Ici vous trouverez un roof top surplombant la ville d’Istanbul. Alors attention ici vous êtes loin du bar en plein air accompagné d’une tasse de thé et des mouettes qui tournent autour de vous. Ici c’est clairement un studio photo? Alors déjà vous devez chercher l’endroit ensuite des racoleurs essayent de vous faire venir via des photos qu’ils vous montrent. De la vous entrez dans un entrepôt et montez trois bons étages avant d’arriver face à un bar au milieu d’un studio.On vous proposes plusieurs formules, ici vous pouvez faire la pose en tenues traditionnelles ou juste vous posez dans le décor. Pour cela vous devrez déboursez 100TL par personne soit 10€ pour 3 minutes de shoot. Vous payez donc la formule que vous souhaitez, on vous donne un numéro, puis vous attendez entre 45 minutes à 1h votre tour. Des groupes de 5 numéros montent petit a petit dans le rooftop ou trois personnes vous attendent. Je n’ai rien à redire sur le photographe il donne vraiment du coeur à l’ouvrage. Puis il vous propose de faire des photographies de couple avant de redescendre.

Alors 10€ c’est clairement pas donné, on vous offre thé/café ou eaux pendant l’attente mais tout de même c’est une petite somme pour ce genre d’expérience. Après la vue était vraiment incroyable j’aime beaucoup le rendu des photos puis c’est pas comme ci on était tous les jours à Istanbul alors on en à clairement profiter au maximum.

Où dormir dans ce quartier ?

L’hôtel Q Inn.

Nous avons dormis dans un petit hôtel situé à une station de tram de la mosquée bleue et la mosquée sainte sophie. L’hôtel avait un très bon rapport qualité prix et une chambre très agréable avec une bonne literie, le personnel était vraiment au petit soin. Un hôtel que je ne peut que vous conseiller lors de votre séjour si vous souhaitez être bien situé et ne pas trop dépenser 

Lien de l’hôtel

La Corne d’or 

Quartier Balat

Accès bus 90B stop Sehit ibrahim Yilmaz

Un joli petit quartier tout en couleur, l’ancien quartier juif d’Istanbul. Ici un mélange de culture, d’histoire il est même inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco mais il est encore peu visité. Les ruelles pavées qui montent et descendent nous entraînent dans un vrai labyrinthe. On passe quelques maisons ottomanes colorées et restaurées grâce à l’action de l’Unesco, des édifices religieux (des synagogues majoritairement), des commerces … Une autre facette d’Istanbul se présente à nous.

La ville moderne

Quartier Karaköy

Accès tram 1 stop Tophane

Ici on ressent l’ambiance marine, on y trouve même un marché à ciel ouvert de poissons. C’est l’un des plus anciens quartiers d’Istanbul. Ce quartier est connu plutôt pour sa partie café, restaurant et galeries d’arts. C’est ici que vous trouverez les célèbres rues de parapluies mais aussi des murs de graffiti que vous pouvez retrouver un peu partout

C’est aussi un des quartiers les plus animés en fin de journée pour prendre un verre ou sortir le soir

Quartier de Galata

Accès metro ligne 2 stop Sishane (vous vous trouverez déjà directement en haut de la coline) ou le tram 1 stop Karaköy puis le funiculaire jusqu’à Beyoglu

Le quartier de Galata, l’un des plus branché de la ville. Un air de Montmartre qui est très agréable. Situé en hauteur ce quartier se compose de pleins de petites ruelles. Il est surtout réputé pour sa tour de Galata haute de 68 mètres et disposant d’un panorama incroyable sur toute la ville. Elle fut un temps une prison. On peut y accéder en remontant la rue ou alors en utilisant le funiculaire

Tour de Galata

Ouvert de 9h à 20h, entrée à 12TL soit 1,20€

Palais de Dolmabahçe

Accès tram 1 stop Kabastas

Prix 100TL

Fermé le lundi et jeudi

Ce palais construit entre 1842 et 1853 fut la dernière résidence des sultans. C’est désormais un musée riche de 285 pièces, 43 salons, 6 balcons, 6 salles de bains et de 1 427 fenêtres. Le jardin est gratuit l’accès à l’intérieur est payant et certaines pièces sont payantes également. Apparemment les photographies intérieures y sont interdites. Par manque de temps je n’ai pas pu visiter l’intérieur    

Le Bosphore

Mosquée d’Ortaköy

Accès bus 22, 22B, 22RE, 25E, 29D, 30D stop Kabatas Lisesi

Entrée libre, tenue correcte exigée

Le charme de cette mosquée c’est clairement sa localisation, en fond le pont, le Bosphore, l’endroit est très photogénique. Malheureusement lors de notre venue elle était fermée et je n’ai pas pu profiter de l’intérieur qui est apparemment incroyable

Côté asiatique

Nous avons découvert la côte asiatique lors de notre dernier jour en Turquie. Vous pouvez vous y rendre par ferry et même profiter pour faire une croisière sur le Bosphore. Personnellement je n’ai pas eu le temps de le faire.

Cependant nous avons pris le temps de manger les « meilleurs » burger d’Istanbul, dans le restaurant J burger qui fait des burger 100% maison depuis 1977. Le repas est un peu cher pour Istanbul mais les burgers valent le détour 

Mon itinéraire

Où dormir ?

Vous avez un vol tôt le matin ? Vous faites une escale à Istanbul et souhaitez vous reposer quelques heures ? Vous n’avez pas envie de perdre 2 heures sur la route avant de prendre votre vol ? Où vous voulez vous faire une nuit dans une atmosphère totalement différente de d’habitude ?

Si vous avez répondu au moins une fois oui cet hôtel est fait pour vous . Yotel c’est un hôtel moderne et agréable, une parenthèse fantastique qui vous entraine dans une atmosphère incroyable direction le septième ciel. Ici vous faites une vraie pause avant de reprendre votre vol. 

À Istanbul vous avez deux hôtels de disponible un qui se trouve directement dans le hall de l’aéroport et donc vous pouvez y accéder directement depuis l’entrée de l’aéroport. Mais également un hôtel dans la zone de transit qui offre du coup un hébergement pour les voyageurs en transit sur des vols internationaux. Idéal lors de longue escale, ou pour passer la nuit sans sortir de l’aéroport. Vous pouvez également prendre une chambre à l’heure ce qu’on appel des day-use.

Les mesures de sécurité vis à vis du Covid sont exemplaires. Vitre en pléci glace séparant les réceptionniste et nous même, prise de température à l’arrivée ainsi qu’un formulaire à remplir et mise en place de désinfectant quasiment partout tout le nécessaire est fait pour qu’on s’y sente en sécurité. 

Les ascenseurs très bien décorés sur le thème de l’univers nous entrainent directement dans les étoiles.

Leurs chambres sont dotées de tout le confort nécessaire, ainsi qu’une télé à écran plat. J’ai vraiment aimé la forme de la chambre vous pouvez laissez la salle de bain ouverte à la chambre ou si vous le souhaitez fermer celle ci a l’aide des rideaux

Petit plus l’atmosphère lumineux qui change de couleur à notre guise grâce à une télécommande. 

J’ai vraiment cru que nous allions entendre les avions atterrir et décorer mais pas du tout l’hôtel à une insonorisation bluffante 

En plus d’une salle de réunion l’hôtel dispose d’une salle de sport dernier cris, avec serviette et bouteille d’eau à disposition, vous avez évidemment des désinfectants partout afin de pouvoir désinfecter vos outils de travail avant et après leurs utilisations 

Pour terminer nous avons essayer le restaurant qui propose une carte international aux prix correct pour un aéroport. Vous avez également sur place un bar avec une fois de plus une décoration moderne et décontracté.

Le lendemain matin le restaurant propose un petit déjeuner au prix de 100TL (environ 10€) par personne sous forme de buffet mais servi par le personnel.

C’était la première fois que je testai la marque d’hôtel Yotel, présent à Paris CDG, New York, Amsterdam, Boston, Londres, Miami, Porto, San Francisco, Singapour et bientôt à Dubai et Miami.

Ces hôtels redéfinissent l’hospitalité traditionnelle proposant une nouvelle expérience hôtelière avec des cabines compactes mais fonctionnelles. Pensées pour ceux qui aiment la qualité et la modernité, enlevant le superflu afin de proposer des logements en pleins centre-ville ou dans les aéroport aux prix plus attractifs que la moyenne de leurs concurrents.

Idéal pour se détendre, travailler avec toutes les technologies indispensables ou s’amuser ces hôtels répondent forcément à vos besoins.

Je vous joins le site internet de l’hôtel pour toute réservation aux quatre coins du monde 

Et voilà ou se termine mon voyage à Istanbul, nous avons ensuite pris l’avion en direction de la Cappadoce pour cette deuxième étape turque, en direction des montgolfières.

J’ai vraiment apprécié cette première étape turque, cette ville fut une très belle découverte. Je vous conseille vraiment de la découvrir sur 3 jours minimum afin de pouvoir en profiter pleinement 

N’hésitez pas à aller voir mes articles sur la suite de mon voyage, notamment la Cappadoce en cliquant sur les photos ci-dessous

You may also like

Leave a Comment